Nouveaux articles

A lire également

Comment reconnaitre un bon vin ?

Déguster un bon vin est une expérience inoubliable, mais il n’est pas toujours facile de reconnaître les meilleures bouteilles. Pour vous aider dans cette quête gustative, voici quelques astuces et conseils pour sélectionner le vin qui correspondra à vos attentes.

Les étapes de dégustation d’un vin

La dégustation d’un vin se passe en 3 étapes : l’observation, l’olfaction et la dégustation. Pour les vins rouges, plus la teinte tire vers l’orangé, plus le millésime sera ancien ; une robe plutôt violacée sera signe d’un millésime jeune. Attention toutefois, il ne s’agit que d’une généralité, car la couleur d’un vin dépend aussi du cépage(s) utilisé.

L’équilibre gustatif

Le goût du vin doit être équilibré en bouche. Pour un vin blanc, cet équilibre se situe entre deux axes : l’acidité et la rondeur. Pour un vin rouge, il y a trois axes : l’acidité, la rondeur et les tanins. L’équilibre gustatif est le premier critère pour savoir comment choisir un bon vin, mais il n’est pas le seul : la persistance olfactive entre également en jeu.

La température de service du vin

L’expérience de dégustation du vin dépend par ailleurs de la température à laquelle il est servi. Veillez donc à respecter les recommandations faites par votre caviste ou indiquées sur la bouteille de vin.

Comment reconnaitre un bon vin ?

Les appellations et les crus

Les vins bénéficiant d’une appellation d’origine contrôlée (AOC) sont généralement plus puissants et complexes que ceux ayant une indication géographique protégée (IGP). À noter aussi, la mention « cru » désigne un vignoble particulier, tandis que celle de « grand cru » est attribuée aux vins classés. Les critères pour obtenir ces appellations varient en fonction des régions, mais le critère essentiel est que le vin doit refléter son terroir.

L’importance du millésime

Choisissez de préférence une bouteille dont le millésime est récent, car peu de vins vendus dans les grandes surfaces sont destinés à vieillir. Cela signifie qu’ils atteignent leur plein potentiel quelques mois ou jusqu’à 1-2 ans après l’année de récolte des raisins utilisés pour fabriquer le vin. L’année du millésime compte également ; selon qu’elle a été marquée par des récoltes abondantes ou insuffisantes, cela influence la décision tarifaire des producteurs.

Le budget pour choisir un bon vin

  • Dans un supermarché, on peut se faire plaisir avec un bon vin à partir de 10€.
  • En magasin spécialisé, il faudra débourser un peu plus, autour de 15€.
  • Pour les très grands vins, comptez au moins 20€ voire 30€.

L’apparence visuelle du vin

Ce critère permet de reconnaître un bon vin. Pour un vin rouge, sa couleur tire vers l’orangé lorsqu’il est plus vieux. Par ailleurs, un vin blanc aura une teinte dorée s’il n’est pas jeune.

Les arômes du vin

Il existe six familles d’arômes dans le vin : fruités, floraux, épicés, animaux, végétaux et fumés. Un vin présentant des arômes désagréables ou incomplets pourrait indiquer une mauvaise qualité de vin.

La longueur en bouche

Un bon vin se caractérise par des arômes persistants en bouche. Cette durée peut être courte pour certains vins tandis qu’elle sera longue pour d’autres. Les différents aspects mentionnés précédemment sont autant de critères à prendre en compte pour choisir le meilleur vin possible en fonction de vos goûts personnels et de votre budget.

Conseils pour choisir un bon vin

  • Ne vous fiez pas uniquement à la réputation de l’appellation.
  • Demandez conseil auprès de votre caviste ou consultez les avis en ligne.
  • N’accordez pas trop d’importance au packaging du vin.

Le choix d’un bon vin est avant tout une affaire de goût personnel et de partage, alors n’hésitez pas à dialoguer avec des passionnés et à oser découvrir de nouvelles saveurs, sans peur de vous tromper.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus de conseils